Garantir la sécurité des personnes et des biens peut être dangereux. Les forces de sécurité le savent et tiennent tout naturellement à protéger leurs familles des risques inhérents à leur métier. Face à la pandémie du Covid-19, les forces de sécurité sont mobilisées sur le terrain pour faire barrage au virus ce qui les exposent directement à ce nouveau risque qui peut s’avérer mortel. 


La MGP, la mutuelle des forces de sécurité, a décidé de prendre en compte ce risque dans sa pleine mesure en l’intégrant systématiquement dans son dispositif de prévoyance. Ainsi, afin de mettre leurs proches à l’abri, tous les adhérents bénéficient désormais d’une couverture décès avec un montant du capital triplé en cas de décès causé par le Covid-19. 


 

Les forces de sécurité particulièrement exposées à la pandémie

 

Le 9 avril dernier, selon  les données fournies par le ministère de l’Intérieur, 1 400 policiers étaient atteints de manière avérée par le Covid-19. Parmi le personnel pénitentiaire, 114 cas positifs ont été comptabilisés à ce jour, dont 85 surveillants. 

 

 « Depuis le début du confinement il y a déjà plus de 4 semaines, les policiers, surveillants ou douaniers sont en première ligne face au Covid-19. Et cela va durer a minima encore 4 semaines. Leurs contrôles sont aussi des gestes barrières face au virus et nous leur en sommes très reconnaissants. Mais cela les expose davantage que d’autres populations. Notre mutuelle a pour devoir de veiller à ce que les forces de sécurité et leurs proches soient bien protégés. Face à ce nouveau risque, elle a souhaité leur apporter un soutien spécifique en améliorant la prévoyance de ses adhérents. Nous nous engageons ainsi, en cas de décès dû au Covid-19, à offrir la garantie décès à ceux qui n’en bénéficient pas actuellement et à tripler, pour tous les bénéficiaires, le capital décès. » explique Benoît Briatte, président de la MGP. 

 

 

Garantie décès pour tous les adhérents et triplement du capital versé  

 

Face à cette situation hors normes, la MGP a souhaité s’engager fortement auprès de ses adhérents et de leurs proches pour les accompagner au mieux dans ces temps difficiles. 


Ainsi :


•    En cas de décès causé par le covid-19, les adhérents en activité et couverts par une garantie décès verront le montant du capital à verser à leurs bénéficiaires tel que prévu dans leur garantie exceptionnellement triplé.


•    Les adhérents de la MGP en activité n’ayant pas de garantie décès verront leurs proches également mis à l’abri. Ils bénéficieront entre le 17 mars et le 31 décembre 2020 de la garantie Lyria sans cotisation supplémentaire. Le triplement du capital s’appliquera également pour ces derniers en cas de décès causé par le Covid-19.

 

 


Contacts presse : agence Entre nous soit dit – Claire Mathurin / Sarah Maurit
Tél. : 01 40 29 15 54 - Port. : 06 30 10 92 22 - Mail : cmathurin@entrenoussoitdit.fr / smaurit@entrenoussoitdit.fr