L'histoire de la MGP commence bien avant la création de la Sécurité sociale, sous la forme de sociétés mutualistes implantées dans les départements où sont recrutés les policiers.

 

Vers 1930 : création des premières mutuelles de fonctionnaires.

 
1945 : création de la Sécurité sociale.

 

1947 : loi Morice portant délégation de la gestion du régime obligatoire d'assurance maladie des agents de l'Etat aux mutuelles de fonctionnaires.

 

1963 : début des fusions des sociétés mutualistes de la police qui donneront naissance en 1969 à la Mutuelle Générale de la Police Nationale, ancêtre de la MGP.
Ces sociétés mutualistes se regroupent pour former une grande mutuelle : la Mutuelle Générale de la Police.

 

1966 : la loi du 9 juillet institue la police nationale, qui rassemble les personnels de la sûreté nationale et de la préfecture de police de Paris. Les mutuelles de la police continuent de se regrouper.

 

1988 : la Mutuelle Générale de la Police devient la première mutuelle du ministère de l'Intérieur.

 

2007 : signature d'une première convention formalisant les relations entre la MGP et le ministère de l'Intérieur.

 

2016 : la MGP, Unéo et GMF créent UNÉOPÔLE, le premier pôle mutualiste dédié à la protection sociale de la communauté sécurité-défense.

 

2018 : la Mutuelle Générale de la Police devient la MGP, la mutuelle des forces de sécurité et s’ouvre à d’autres secteurs de la sécurité : administration pénitentiaire, douanes, sécurité privée.

 

2020 : la MGP devient la première mutuelle à mission et rejoint la Communauté des Entreprises à Mission.