Créée il y a plus de 60 ans par des policiers et pour des policiers, la Mutuelle Générale de la Police (MGP) se fait fort de rester fidèle aux valeurs de responsabilité, d’engagement et de solidarité portées par les forces de sécurité.

 

En droite ligne avec la philosophie mutualiste, ces principes fondateurs de la MGP ont pour ambition de faire vivre un système favorisant l'accès à des soins de qualité pour tous ses adhérents, dans leur vie familiale mais aussi dans leur vie professionnelle.

 

À l’heure des révélations quotidiennes des « Paradise papers », la MGP tient ainsi à souligner que si son but premier est de toujours chercher à servir aux mieux les intérêts de ses adhérents, elle ne pratique pas l’optimisation fiscale.  

 

Faut-il le rappeler : la MGP est une mutuelle dont les adhérents sont des fonctionnaires. Il est ainsi primordial pour la MGP de participer au financement de l’État sans chercher, par un biais ou par un autre, à amoindrir cette participation.

 

Mais, au-delà, et parce que la Mutuelle Générale de la Police se veut être un acteur responsable, vis-à-vis de ses adhérents comme de ses salariés, l’éthique est au cœur de sa culture d’entreprise.

 

C’est pourquoi toutes les filiales du groupe MGP sont basées en France et paient leurs impôts en France.  

 

De même, la MGP a depuis longtemps fait le choix de prendre en compte des critères extra-financiers dans la sélection et le suivi des titres qu’elle détient. Ainsi, les critères dits « ESG - Environnement, Social, Gouvernance » occupent une place importante dans sa philosophie de gestion.

 

À titre d’illustration, la MGP investit dans des secteurs qui prennent part au financement d’infrastructures telles que la production d’énergies renouvelables, le recyclage des déchets, le traitement et le transport de l’eau, mais aussi la construction d’hôpitaux, d’EHPAD, d’écoles et d’installations sportives, ou encore de tunnels, de ponts et de transports urbains.

 

En outre, en qualité d’investisseur institutionnel, la MGP a souhaité s’inscrire dans la démarche de la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Elle a ainsi initié une politique visant à améliorer l’information sur les émissions
de gaz à effet de serre liées à son portefeuille, à définir la part verte de ses investissements et à analyser dans quelle mesure une stratégie bas-carbone peut s’inscrire dans sa stratégie globale d’investissement.

 

Enfin, la MGP a à cœur de soutenir l’économie réelle. La majorité de ses actifs sont investis en France et en Europe et depuis la crise de 2008 une part croissante de ses participations est à destination des PME ou des entreprises de taille intermédiaire. Il apparaît en effet plus utile de soutenir des entreprises qui créent de la richesse et de l’emploi sur le territoire national plutôt que des multinationales dont bien souvent l’essentiel de l’activité est réalisé hors de France, voire en dehors de l’Europe.

 

Ecrivez-nous

Trouvez votre agence

Devis en ligne

Numéro de téléphone

Entreprise certifiée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs afin de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus J'accepte
Nous utilisons des cookies de mesure d’audience afin de collecter les statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Vous pouvez accepter ou refuser les cookies. Sélectionnez votre choix, puis cliquez sur "valider et continuer".