Les tests salivaires

 

Quand y avoir recours ?

 

La Haute Autorité de Santé (HAS) autorise les tests RT-PCR salivaires pour détecter la Covid-19 : 

 

  • - Chez les sujets asymptomatiques : dans le cadre d’un dépistage itératif ciblé à large échelle sur population fermée. 
  • Exemples : les établissements d’accueil du jeune enfant, les élèves des écoles et collèges, les établissements de santé, les établissements sociaux et médico-sociaux (pour enfants et adultes en situation de handicap, pour personnes âgées) --> aussi bien pour le personnel que pour les patients ou les résidents. 
  •  
  • - Chez les cas-contacts et les personnes symptomatiques quand le prélèvement nasopharyngé est difficile ou impossible.

 

Ces tests sont plus acceptés par les personnes asymptomatiques puisqu’ils sont non invasifs. 

 

Attention : A ce jour, les autotests salivaires ne sont pas autorisés en France.

 

 

Est-ce fiable ?

 

La sensibilité de ces tests est bonne. La sensibilité de ces tests est estimée à 85%, ce qui est légèrement inférieur (3% à 11%) à celle des tests PCR qui utilisent le prélèvement nasopharyngé.

 

 

Est-ce dangereux pour mon enfant ?

 

Ils ne sont pas du tout dangereux pour les enfants. Les tests salivaires sont déployés dans les écoles pour le confort des enfants, car le prélèvement nasopharyngé peut parfois se révéler difficile ou impossible à réaliser chez les plus jeunes.

 

 

Où les faire ?

 

Pour savoir où vous pouvez réaliser vos tests salivaires, ouvrez cette page et entrez votre département.

 

 

Dans les écoles…

 

Les dépistages sont organisés de façon aléatoire et répétée, surtout dans les zones où le virus circule fortement. Le but est de rompre au plus vite les chaînes de contamination.

 

L’objectif du Gouvernement est de tester 600 000 enfants par semaine.

 

Une autorisation parentale est nécessaire pour que chaque enfant puisse se faire dépister. Le laboratoire chargé de l’analyse livre les résultats sous 24 heures aux représentants légaux des élèves, qui doivent informer le directeur d’école si le test est positif, et aux médecins conseillers départementaux de l’Éducation nationale. Des variants sont systématiquement recherchés sur les tests positifs.

 

 

L’école de mon enfant est fermée, comment faire ?

 

Votre enfant est positif à la COVID, il est cas-contact, son écolé est fermée ? Il existe des solutions pour les parents… 

 

Depuis le 2 septembre 2021, le dispositif d'activité partielle et d'arrêt de travail sans jour de carence sont réactivés. Cela concerne les parents d'enfants âgés de moins de 16 ans ou en situation de handicap, sans limite d'âge, qui doivent garder leur enfant.

 

 

Pour les fonctionnaires

 

S’ils travaillent plus de 28 heures par semaine, les fonctionnaires sont placés en autorisation spéciale d'absence (ASA) et sont indemnisés à 100 % de leur rémunération.

 

Ils doivent fournir à leur employeur :

 

  • • Un justificatif de l'établissement attestant que l'enfant ne peut être accueilli ou d'un document de l'Assurance maladie attestant que leur enfant est testé positif au Covid ou considéré comme cas contact à risque
  •  
  • • Une attestation sur l'honneur qu'il est le seul des deux parents demandant à bénéficier d'une ASA pour les jours concernés.

 

 

Pour les salariés du privé 

 

Le salarié peut demander à être en activité partielle à condition que les 2 parents soient dans l’incapacité de télétravailler.

 

Ils doivent fournir à leur employeur :

 

 

  • • Un justificatif attestant de la fermeture de la classe (établi par l'établissement ou la mairie) ou un document de l'Assurance maladie attestant que son enfant est considéré comme un cas contact à risque et fait l'objet d'une mesure d'isolement 
  •  
  • • Une attestation sur l'honneur qu'il est le seul des deux parents demandant à bénéficier du dispositif d'activité partielle.

 

Ce dispositif, ne peut bénéficier qu'à un seul parent par foyer. Il s'applique dès le premier jour de l'arrêt de travail et au plus tard jusqu'à la fin de la période d'isolement. C'est l'employeur qui procède à la déclaration d'activité partielle.

 

 

Pour les autres (indépendants, libéraux…) 

 

Il faudra demander un arrêt de travail dérogatoire.

 

Voici les conditions pour en bénéficier :

 

  • • Les deux parents doivent être dans l'incapacité de télétravailler
  •  
  • • L'enfant doit avoir moins de 16 ans au jour du début de l'arrêt. Il n'y a pas de limite d'âge pour un enfant en situation de handicap.

 

Il faut conserver un justificatif attestant de la fermeture de la classe, du test positif ou de la situation de cas-contact de l'enfant qui devra être communiqué à l'Assurance maladie en cas de contrôle.

 

 

Sources :

 

- Ministère de la solidarité et de la santé 
- Site officiel de l'administration française

 

Auteur : Service Prévention et Promotion de la Santé de la MGP

 

Publié le 11 octobre 2021

 

Côté MGP 

Le partenariat avec Santéclair aux adhérents également d'accéder à des professionnels de santé leur proposant des médecines douces ou de la sophrologie, utiles contre le stress.