Je suis positif à la Covid-19

Vous venez d’apprendre que vous êtes positif à la Covid-19. Quelle est la surveillance ? Quelle est la prise en charge ? Comment organiser son isolement ?...

positif Covid-19

Vous venez d’apprendre que vous êtes positif à la Covid-19. Quelle est la surveillance ? Quelle est la prise en charge ? Comment organiser son isolement ?...

 

Vous êtes cas-contact ou vous présentez des symptômes, vous réalisez donc un test.

 

Les résultats arrivent. Votre test est POSITIF. 

 

Vous devez vous isoler immédiatement. Le nombre de jours dépend de votre statut vaccinal.

 

Bien sûr, si votre état se dégrade, il convient de consulter votre médecin traitant en l’informant de votre situation.

 

1. Si votre schéma vaccinal est complet ou si vous avez eu la Covid-19 il y a moins de 6 mois ou pour les enfants de moins de 12 ans (peu importe le schéma vaccinal) :

 

Il faudra réaliser un test antigénique le 5ème jour après l’apparition de symptôme(s) ou la réalisation du test positif.

 

  • Il est négatif : si vous n’avez plus de symptôme depuis au moins 48 heures alors vous pouvez lever l’isolement, l’isolement se termine.
  • Il est positif ou vous n’avez pas fait de test le 5ème jour : l’isolement se termine le 7ème jour sans avoir besoin de refaire un test.

 

 

2. Si votre schéma vaccinal est incomplet ou si vous n’êtes pas vacciné et que vous n’avez pas eu la Covid ces 6 derniers mois

 

Il faudra réaliser un test antigénique le 7ème jour après l’apparition de symptôme(s) ou la réalisation du test positif.

 

  • Il est négatif : si vous n’avez plus de symptôme depuis au moins 48 heures alors vous pouvez lever l’isolement, l’isolement se termine.
  • Il est positif ou vous n’avez pas fait de test le 7ème jour : l’isolement se termine le 10ème jour sans avoir besoin de refaire un test.

 

Dans les 2 cas, si vous présentez encore des symptômes J7 ou J10, il est nécessaire de consulter votre médecin traitant qui pourra prolonger votre isolement.

 

Dans tous les cas, il est judicieux de prévenir les personnes avec lesquelles vous avez été en contact (cf ci-dessous) même si les services de l’Assurance Maladie doivent vous contacter par SMS ou par appel pour vous demander d’identifier vos cas-contacts et se charger de les prévenir. 

 

 

CAS-CONTACTS

 

Sont cas-contacts :

 

  • Les personnes que vous avez vues 48h avant l’apparition des symptômes si vous en avez
  • Les personnes que vous avez vues durant les 7 jours précédents le prélèvement

 

 

On distingue 3 types de personne contact : à risque élevé, à risque modéré et à risque négligeable. Dans tous les cas, la personne a été en contact avec une personne positive à la Covid-19 sans mesure de protection efficace qui sont :

 

  • Une séparation physique isolant la personne-contact du cas confirmé ou probable en créant deux espaces sans communication (vitre, Hygiaphone®)

 

  • Un masque chirurgical ou un masque FFP2, ou un masque en tissu « grand public filtration supérieure à 90 % » (correspondant à la catégorie 1 (Afnor)), porté par le cas confirmé ou probable OU la personne-contact

 

 

Les cas-contacts à risque élevé :

 

Il s'agit de toute personne n’ayant pas reçu un schéma complet de vaccination (une première vaccination datant de plus de 7 mois sans rappel de vaccination) ou avec une immunodépression grave

 

ET

 

  • Ayant eu un contact direct avec la personne positive (ou probablement positive) à la Covid-19, en face-à-face, à moins de 2 mètres, quelle que soit la durée (exemple : conversation, repas, contact physique)

 

  • Ayant donné ou reçu des actes d’hygiène ou de soins à la personne positive (ou probablement positive) à la Covid-19

 

  • Ayant partagé un espace intérieur (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel…) pendant au moins 15 minutes consécutives ou cumulées sur 24 h avec la personne positive (ou probablement positive) ou étant resté en face-à-face avec elle durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement.

 

 

Les cas-contacts à risque modéré :

 

Il s'agit de toute personne ayant reçu un schéma complet de vaccination (première vaccination de moins de 7 mois, ou incluant un rappel si plus de 7 mois) non immunodéprimée

 

ET

 

  • Ayant eu un contact direct avec la personne positive (ou probablement positive) à la Covid-19, en face-à-face, à moins de 2 mètres, quelle que soit la durée (exemple : conversation, repas, contact physique)

 

  • Ayant donné ou reçu des actes d’hygiène ou de soins à la personne positive (ou probablement positive) à la Covid-19

 

  • Ayant partagé un espace intérieur (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel…) pendant au moins 15 minutes consécutives ou cumulées sur 24h avec la personne positive (ou probablement positive) ou étant resté en face-à-face avec elle durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement.

 

 

Les cas-contacts à risque négligeable :

 

Il s'agit de toute personne ayant un antécédent d’infection par la Covid-19 confirmé par un test de dépistage datant de moins de 2 mois ; et toutes les autres situations de contact non décrites précédemment.

 

Ces définitions de personne contact ne s’appliquent pas ni pour les professionnels de santé hospitalier (une évaluation est faite par le médecin du travail et l’équipe opérationnelle d’hygiène) ni pour le milieu scolaire.

 

 

ARRÊT DE TRAVAIL

 

Si ne pouvez télétravailler ou que votre état ne permet pas de travailler, vous pouvez demander un arrêt de travail sur le téléservice d’Ameli dédié : https://declare.ameli.fr/patient-positif

 

L’arrêt est indemnisé sans jour de carence et avec un complément employeur. Les individus positifs ayant reçu un SMS de l’Assurance Maladie sont invités à se rendre directement sur le téléservice pour demander leur arrêt.

 

Comme indiqué plus haut, l’arrêt de travail pourra être prolongé par votre médecin traitant.

 

 

SURVEILLANCE 

 

Pour la plupart des cas, la guérison se fait seule après quelques jours de repos. Il est conseillé de prendre sa température 2 fois par jour. 

 

En cas de fièvre ou de maux de tête, il est possible de prendre du paracétamol (pas de l’ibuprofène), pas plus de 1 gramme et jusqu’à 3 fois par jour (soit 3 grammes maximum par jour au total), en continuant de prendre vos traitements habituels.

 

En cas d’évolution des symptômes, de symptômes inhabituels, en cas de doute sur un traitement ou pour tout autre problème de santé, contactez votre médecin traitant. En cas de difficultés à respirer, il faut appeler immédiatement le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes).
 

 

 

Sources :

 

Ameli. En cas de test positif au Covid-19 

Ameli. En ca de contact avec une personne malade du Covid-19 

 

Auteur : Service Prévention et Promotion de la Santé de la MGP

 

Côté MGP 

En cas d'hospitalisation, de nombreux services utiles sont proposés aux adhérents ayant souscrit une garantie santé dans le cadre de MGP assistance : garde d'enfants, recherche d'un médecin, achat de médicaments…